Le Moulin de la Tranchère

Le site de la Tranchère ou du Mounat (selon les époques) supporte un moulin depuis au moins le XVIIème siècle.

Le chemin reliant le moulin au bourg de Ceyrat, traversait l'ancienne route du Mont Dore avant d'aller rejoindre le chemin du Lac. Ce dernier servant de digue à une étendue d'eau alimentée depuis le XIV ème siècle par les sources descendant du Puy-de-Montrognon, était un élément important du réseau des anciens chemins ruraux.

Portés sur la carte de Cassini (XVIII siècle) le moulin et son béal marquent le paysage. Il cessera de tourner vers 1900.

Si la partie basse du bâtiment est surtout constituée par des angles et des encadrements en arkose, le 1er étage et le grenier présentent la suprématie prise par la pierre de Volvic dès la fin du moyen-âge.

En cours de reconstruction...

Une délibération du Conseil Municipal de Ceyrat avait décidé la remise en service de ce moulin (25 juin 1918); elle ne sera pas exécutée, la pénurie apparue lors de la guerre de 14/18 s'étant rapidement évanouie.

L'abandon du site est effectif en 1920.

Depuis 1997, quelques passionnés se sont constitués en association - loi 1901 - appelée Les Compagnons du Moulin de la Tranchère et ont reconstruit fidèlement le bâtiment trouvé à l'état de ruines.

...et aujourd'hui


Désormais, après 5 ans de travail et avec l'aide de la Fédération Compagnonnique des Métiers du bâtiment l'édifice a retrouvé son état voici un siècle et se trouve prêt à recevoir les équipements de meunerie.

La boulangerie antique (Vème siècle)

Inspirée des découvertes archéologiques gallo-romaines et des vestiges de Pompéi, cette reconstruction vise à restituer une boulangerie antique (8 x 4 m) avec four et moulin à bras telle que l'on pouvait en voir voici 2000 ans.

La boulangerie antique
Le four
Site : http://www.123moulin.fr
E mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.