5 février 2019 : Grand débat national à Ceyrat

 
 
 
 
 

Ce 5 février, la première réunion du grand débat national à Ceyrat a été précédée d'une conférence de presse à l'initiative du maire de la commune qui a fait le point sur les actions qu'il s'est engagé à mettre en œuvre après avoir reçu une délégation de Gilets Jaunes. L'objectif est d'améliorer concrètement à l'échelle locale le pouvoir d'achat. Sa première proposition vise à réduire l'impact de la cantine scolaire sur le budget des familles : dès le mois de mars, le conseil municipal aura ainsi à délibérer sur la baisse des deux premières tranches tarifaires puis à l'automne sur la refonte de la grille tarifaire dans son ensemble.  Sa seconde proposition revient à créer par le biais du centre communal d'action sociale, un nouveau type d'aide orientée vers les produits alimentaires frais afin que chacun puisse manger mieux.  L'originalité de ces deux démarches réside dans le partenariat avec deux acteurs économiques locaux : Sodexo, prestataire de service « restauration collective » pour la commune et Intermarché Boisvallon.

A partir de 19h30, l'Espace Culture et Congrès Henri Biscarrat a ouvert ses portes au grand débat national en rassemblant près de 200 personnes. Si la commune a mis en œuvre les moyens nécessaires pour en faciliter l'organisation, son animation a été confiée à une habitante par souci de neutralité. Valérie ROUX a accepté cette mission en toute simplicité en affirmant la volonté d'un engagement citoyen pour faire vivre la démocratie. Elle a donc conduit les débats dans le respect de la libre expression de chacun.
La « fiscalité et les dépenses publiques », premier thème de la discussion, puis « l'organisation de l'état et des services publics », thème traité en seconde partie, ont donné lieu à des échanges soutenus. Effet redistributif de l'impôt, caractère plus juste de la progressivité, conséquences néfastes de la défiscalisation, intérêt d'un haut niveau de protection sociale, nécessité de contenir ou réduire la dépense publique pour la compétitivité de l'économie, plus de transparence et une meilleure utilisation de l'argent public….. Pour alimenter le débat, le questionnaire national était projeté simultanément sur grand écran. Un compte rendu a été rédigé pour que les constats, interrogations, suggestions des ceyratois présents soient versés au grand débat national.

« Démocratie et Citoyenneté » puis « Transition Ecologique » seront à l'ordre du jour de la prochaine réunion ceyratoise du grand débat national mardi 12 février 2019 à 19h30 à l'Espace Culture et Congrès. La participation de tous est attendue : jeunes ou moins jeunes, salariés ou chef d'entreprise, actifs ou non, … c'est la diversité des points de vue qui fera la richesse des échanges.