5 août 2019 : Les travaux avenue Jean-Baptiste Marrou avancent

 
 
 
 

Les travaux menés par Clermont Auvergne Métropole avenue Jean-Baptiste Marrou à Ceyrat concernant les réseaux d’eau potable et d’assainissement ont commencé il y a maintenant un peu plus de 3 mois. Point d’étape sur l’avancement du chantier.

Dès la fin de la première phase qui concernait le carrefour devant la mairie, la deuxième phase a débuté en remontant l’avenue Jean-Baptiste Marrou. Arrachage du bitume, tranchées creusées, pose des nouvelles canalisations… L’ensemble des opérations avance au rythme prévu et le planning prévisionnel est tenu.

Bien sûr, travaux riment souvent avec aléas et imprévus. Ainsi au début de la deuxième phase, les ouvriers ont eu la désagréable surprise de découvrir de l’amiante dans les canalisations du bas du chantier. Les travaux ont alors été déplacés sur le haut de l’avenue, afin qu’en parallèle une intervention particulière soit mise en place pour procéder au désamiantage sur la partie basse. L’opération s’est déroulée de manière optimale, et sans impact sur le planning. Une casse accidentelle s’est par ailleurs produite sur le réseau d’eau potable dans l’après-midi du 22 juillet, entrainant une coupure d’eau à proximité des travaux. Dans la soirée, le problème était réglé et l’eau de retour.

Encore dans sa 2ème phase pour quelques semaines, la prochaine grosse étape du chantier concernera le basculement de l’ancien vers le nouveau réseau d’eau potable. Cette intervention devrait avoir lieu fin août et nécessitera une coupure d’eau. Les riverains seront alors informés individuellement en boîte aux lettres par les services de Clermont Auvergne Métropole.

A la rentrée scolaire, la troisième phase du chantier va débuter. Elle concernera à la fois l’avenue de Beaulieu et le haut de l’avenue Jean-Baptiste Marrou (de l’avenue de Beaulieu jusqu’au chemin de la Croze). Elle entrainera une nouvelle déviation de la circulation routière qui devra alors faire le grand tour et emprunter l’ancienne route (avenue du Mont Dore, avenue de Clermont) pour relier Boisséjour et Ceyrat. C’est aussi dans cette 3ème et dernière phase que commenceront les travaux de réfection de voirie et des trottoirs pour répondre aux normes d’accessibilité.

 

31 juillet 2019 : Arrivée des premières caméras de vidéo-protection à Ceyrat

A l’invitation de Laurent Masselot, maire de Ceyrat, et guidés par Michel Van Den Biesen, chef de la Police Municipale, Jean-Pierre Brenas, conseiller régional représentant le président de la région AURA, Hervé Maspimby, pôle sécurité publique et prévention de la délinquance de la préfecture, Christophe Batut, responsable contrôle et sécurité des transports de la T2C, de nombreux élus et de nombreux policiers municipaux de villes voisines, ont pu découvrir le nouveau dispositif.
 

Les premières caméras de vidéo-protection viennent d’être installées à Ceyrat par l’Entreprise Electrique, attributaire du marché public. C’est dans les locaux de la Police Municipale que le nouveau système qui abrite la réception et l’enregistrement des images filmées a pris place. A la suite de la première phase qui comporte 11 caméras, une seconde sera engagée pour 12 caméras supplémentaires afin de couvrir tout le territoire de la commune.

Sur les 10 caméras déjà installées en juillet, certaines filment à 180°, d’autres à 360° tandis que certaines sont à reconnaissance de plaques d'immatriculation. Placées à des endroits stratégiques tels que les entrées et sorties de ville ou à proximité de bâtiments publics (écoles, mairie, centre technique…), les images captées sont enregistrées sur le serveur local situé à la Police Municipale. Elles seront conservées pendant 21 jours puis automatiquement écrasées. Les images ne seront consultées que par les agents de police dument habilités à le faire, à la suite d’infractions ou sur réquisition des forces de l’ordre ou du procureur. Il ne s’agit pas en effet d’un centre de surveillance urbain où les images sont regardées en temps réel.

Approuvé par délibération du conseil municipal en décembre 2017, le projet s’accompagne également d’une charte éthique. Cette dernière affirme la volonté de la municipalité d’installer un dispositif équilibré entre la nécessaire sécurité publique et le respect des libertés individuelles et publiques. Validée en réunion publique de concertation, la vidéo-protection est à la fois un moyen de prévention et de protection en raison de son effet dissuasif. De plus, elle renforce le sentiment de sécurité et contribue à l’élucidation d’actes délictueux en offrant aux forces de l’ordre un outil permettant l’identification des auteurs ou l’éclaircissement des faits.

La dernière caméra de la première phase (98000€ HT) sera installée à la rentrée scolaire à proximité de l’EHPAD le Lys Blanc. La deuxième phase (92000€ HT) devrait se dérouler début 2020. L’ensemble du dispositif a été subventionné par la Région Auvergne Rhône Alpes à hauteur de 30000€. Enfin, des panneaux mentionnant la présence de caméras de vidéo-protection sur la commune seront très prochainement installés à toutes les entrées de ville.

 

27 juillet 2019 : brocante et animations gratuites lors du marché hebdomadaire

 

Pendant la période estivale et jusqu’à la fin du mois d’octobre, tous les deuxièmes et quatrièmes samedis du mois sont organisées une brocante et des animations gratuites lors du marché hebdomadaire place de la Résistance à Ceyrat.

Ce samedi 27 juillet, les danseuses de Cournon Danse Attitude ont proposé de la danse orientale et de la zumba tandis que la Fée Malou a maquillé les enfants et réalisé des sculptures sur ballon.

Prochain rendez-vous le samedi 10 août avec une animation musicale du groupe 2&Demi.

Renseignement et inscription : Alexis AGNOLY 06.79.89.11.27

 

26 juillet 2019 : Une cabane à livres place de la Résistance

Marie-Christine Bon et Laurent Masselot accompagnés de Madame Nicolas et Monsieur Veyssié, ceyratois bénévoles qui veilleront à l'approvisionnement de la cabane et au bon état des livres proposés.
 
 
 

Depuis quelques jours, la cabane à livres qui a été installée place de la Résistance par les services techniques municipaux, accueille ses premiers lecteurs. Elle profite de l'ombre d'un grand arbre et l'espace qu'elle occupe fera l'objet d'un aménagement complémentaire avec notamment des bancs.

Le principe est simple, il repose sur l'échange et la gratuité du don : chacun choisit  librement le roman, le documentaire ou la bande dessinée qui l'intéresse et/ou dépose des ouvrages dont il n'a plus l'usage. Les livres circulent d'un lecteur à l'autre et permettent à tous de passer un bon moment.

La place de la Résistance est située près des écoles du bourg de Ceyrat, c'est un lieu de passage fréquenté. La cabane à livres devrait ainsi rencontrer un très large public. Si son attrait se confirme, il est envisagé d'en implanter deux autres dans des quartiers différents.

 

19 juillet 2019 : Super glissades pour les enfants de l’accueil de loisirs

 
 
 
 
 

L’accueil de loisirs sans hébergement « Albert Camus » de Ceyrat accueille les enfants de 3 à 16 ans les mercredis après-midi et les vacances scolaires. Il propose des activités variées : sportives, culturelles, artistiques, scientifiques…

Avec la chaleur, les sorties au centre aquatique de Chamalières, les balades en forêt ou les jeux d'eau sont très appréciés. C’est ainsi que les enfants de l’accueil de loisirs ont profité avec joie des installations du parc de loisirs éphémère Kizou. Installé dans la plaine des sports tout comme les locaux du centre, il est accessible à pied en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Au programme : trampoline, jeux gonflables, overboard, slackline, jeux d'eau et concours de super glissades ! Le paradis des enfants sans aucun doute à la vue des sourires heureux sur les visages.